Comment aborder sereinement la rentrée des classes à l’école primaire dans le contexte sanitaire de la COVID 19 ?
Accueil > AtouMAG > Comment aborder sereinement la rentrée des classes à l’école primaire dans le contexte sanitaire de la COVID 19 ?

C’est la rentrée scolaire, beaucoup de parents et enfants peuvent ressentir de l’inquiétude à la fois d’un point de vue sanitaire, mais également d’un point de vue scolaire.

Mon fils, ma fille va-t-il / elle être en sécurité à l’école ? Vaut-il mieux que mon enfant de CM1 ou de CM2 porte un masque pour se protéger et protéger sa famille si je dois le mettre à l’école ? Mon enfant peut-il venir avec son gel hydroalcoolique à l’école ? N’est-ce pas traumatisant pour l’enfant de voir sa maîtresse ou son maître masqué(e) toute la journée ? Va-t-il / elle pouvoir suivre ce début d’année ?  (…)

Sabrina I., professeur des écoles, partage avec vous les protocoles mis en place dans les écoles parisiennes.

Sur le plan scolaire, que va-t-il se passer ?

Certains enfants ont eu la chance de pouvoir suivre l’école à distance pendant le confinement dans de bonnes conditions (équipement informatique de qualité à la maison, parents disponibles pour encadrer, classes virtuelles régulières organisées par les enseignants, …) et ces élèves ont ainsi acquis de l’autonomie face aux apprentissages pendant cette période.

Mais qu’en est-il de ceux qui ont décroché pendant ces trois longs mois ou de ceux qui ont essayé de suivre les apprentissages tant bien que mal sans y parvenir ? Sûrs d’avoir accumulé du retard scolaire, ces écoliers appréhendent sûrement le retour à l’école. Et cela est très compréhensible.

Mais rassurez-vous parents et rassurez vos enfants ! Tous les enseignants de France ont aussi vécu cette période et sont tous pleinement conscients des inégalités et des difficultés qu’ont pu rencontrer certaines familles. C’est pourquoi, une période d’au moins deux mois sera de toute évidence consacrée à des révisions, en particulier en français et en mathématiques.

D’ailleurs, que ce soit par le biais des tests de positionnement proposés par l’Éducation nationale ou par des documents réalisés par les enseignants, des évaluations diagnostiques seront faites en ce début d’année pour déterminer le niveau des élèves et partir de là, afin d’assurer au mieux un parcours individualisé des élèves.

Qu’en est-il des mesures sanitaires ?

Tout d’abord, je tiens à rappeler que selon le président du conseil scientifique, la circulation du virus est toujours très active sur le territoire français, mais les enfants porteraient le virus en petite quantité. De plus, les formes graves chez l’enfant restent exceptionnelles.

La transmission du virus se fait le plus souvent des adultes vers l’enfant que l’inverse. Donc il n’est pas raisonnable de masquer tous les enfants. L’âge fixé pour le port obligatoire du masque par les enfants est de 11 ans. Seuls les enfants à partir du collège doivent porter le masque. Néanmoins, les parents qui souhaiteraient faire porter le masque à leurs enfants scolarisés à l’école élémentaire, notamment en CM1 ou en CM2, peuvent le faire. Mais aucun masque ne sera distribué aux enfants par l’Éducation nationale. En revanche, pour leur sécurité, les enfants de l’école primaire ne doivent pas venir avec leur propre gel hydroalcoolique. Ce sont les adultes de l’école qui leur en mettent quand ils jugent que cela est nécessaire.

Comment les parents peuvent-ils aider pour aborder cette rentrée avec tranquillité ?

La dernière version du protocole sanitaire impose aux parents de ne pas mettre leurs enfants à l’école s’ils ont 38° C de fièvre ou s’ils ont des symptômes faisant penser à la COVID. Toute l’équipe éducative compte sur leur participation. Il est important d’agir pour le bien de tous !

Il est également primordial que pour cette rentrée scolaire, des précautions particulières soient prises :

– les attroupements doivent être évités ; ainsi les arrivées et départs des élèves sont généralement échelonnés pour limiter la circulation simultanée d’un trop grand nombre d’élèves ;

– les adultes doivent porter un masque dehors en attendant leurs enfants (c’est une obligation légale de toute façon!) ;

– les adultes doivent dans la mesure du possible conserver une distance d’un mètre entre eux ;

Comment vont réagir les enfants ?

Presque tous les élèves sont retournés à l’école à partir du 22 juin 2020, pour les quinze derniers jours d’école avant les vacances d’été. Ils ont ainsi été sensibilisés au précédent protocole sanitaire et ont pris l’habitude de se laver les mains régulièrement et de voir leur enseignant(e) masqué(e). Ils ne seront pas traumatisés ! Ils ont bien pris conscience que la situation sanitaire est nouvelle, encore méconnue et que le masque est un outil pour les protéger tout particulièrement.

Pour conclure

Bien sûr, cette rentrée ne sera pas habituelle, mais il est essentiel que tous les enfants reprennent le chemin de l’école : qu’ils retrouvent leurs camarades et les jeux dans la cour, qu’ils reprennent goût en l’école avec l’aide de leur enseignant(e) et que les parents puissent reprendre également le chemin du travail sans s’angoisser pour leurs enfants.

– Reprenez de bonnes habitudes : couchez vos enfants tôt (entre 20h et 21h) pour qu’ils soient en forme le lendemain à l’école ;

– Profitez des week end pour faire des activités en famille (promenades, activités sportives, cuisine, activités manuelles) ;

– Répétez les règles sanitaires classiques (lavage des mains très régulièrement au savon, éternuements dans le coude, port du masque à partir de 11 ans, ..) et faites l’effort de vous imposer ces règles en toute situation à l’extérieur pour que les enfants les assimilent ;

– Évitez de regarder les informations avec vos enfants de moins de 9 ans. Elles sont souvent anxiogènes et peuvent être un frein pour aborder la rentrée avec sérénité ;

– Enfin, assurez-vous d’avoir une connexion Internet qui fonctionne bien et d’avoir vos codes actifs pour un accès quotidien à l’ENT (espace numérique de travail) de l’école de vos enfants : pour Paris, il s’agit le plus souvent de PARIS CLASSE NUMÉRIQUE. En effet, beaucoup d’écoles ont choisi de diffuser les informations importantes par l’ENT de leur école qui remplacerait alors le traditionnel cahier de correspondance.

J’espère que cet article vous a été utile et je vous souhaite à tous une excellente rentrée scolaire ! Les enseignant(e)s et les animateurs sont ravis de retrouver leurs élèves, nous espérons que cela est réciproque et que tout le monde mettra sa pierre à l’édifice de la sérénité. Gardons à l’esprit qu’il faut continuer à vivre le plus normalement possible en s’imposant les règles d’hygiène nécessaires pour éviter la propagation du virus dans les écoles.

Sabrina I., professeur des écoles à Paris

Recherche dans les articles

Recherche dans les articles

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Portrait d’une infirmière devenue doula

16/09/2020
Portrait d’une infirmière devenue doula

L’équipe atouKIDS a réalisé une interview de Claire Salzard, infirmière, exerçant comme doula après une reconversion réussie. Article proposé par […]

Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice

Soins puériculture Mariama Bouibed
01/09/2020
Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice

Mariama Bouibed, aujourd’hui Infirmière-Puéricultrice et formatrice, nous présente son premier livre (“Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et […]

Site en construction, certaines fonctionnalités (inscription, abonnement, recherche de professionnels) ne sont pas encore disponibles