Devenir accompagnant en “Intégration Motrice Primordiale (IMP)”

L’équipe atouKIDS a rencontré Dorothée Béthune, consultante en périnatalité. Actuellement en formation IMP, méthode déposée par Paul Landon en 2011, elle nous parle des réflexes archaïques et des mouvements primordiaux.

Article proposé par l’équipe atouKIDS, avec Dorothée Béthune, infirmière DE, consultante en périnatalité, Angers.

Bonjour Dorothée, qu’est-ce qu’un réflexe archaïque ?

Les réflexes archaïques sont des mouvements involontaires que le corps exécute. Ils sont souvent considérés comme le “maillon manquant” entre les trois sphères (physique, émotionnelle et cognitive) qui nous constituent.

70 réflexes primitifs primordiaux ont été identifiés de par le monde. Certains sont connus car testés à la naissance pour s’assurer de la bonne santé du nouveau-né (marche automatique, réflexe de Moro en situation de stress, grasping, …), d’autres le sont moins (réflexe du parachute ou réflexe de Galant, par exemple).

Certains réflexes apparaissent pendant la grossesse, d’autres à la naissance, et certains encore plus tard pendant le développement de l’enfant. Mais tous ont un impact sur nos capacités motrices et psychomotrices, tout au long de notre vie.

Comment ces réflexes influent-ils notre développement ?

Si ces réflexes ne sont pas intégrés, pendant notre enfance notamment, ils freinent, ou bloquent certaines de nos capacités : la tenue du stylo, la vision, la marche, …

En outre, un réflexe non ou mal intégré entraîne la mauvaise intégration d’autres réflexes liés.

Quelle rééducation est possible ?

La bonne nouvelle est qu’une rééducation des réflexes peut être envisagée à n’importe quel âge. J’ai choisi de me former à la méthode IMP, Intégration Motrice Primordiale, crée par Paul Landon. Cette approche permet avec la participation de la personne, d’analyser les mouvements du corps et de travailler le (ou les) réflexe(s), tout en se basant sur l’objectif personnel de la personne ou de l’enfant.

Avec les bébés, certains mouvements de stimulation peuvent aider pendant l’allaitement, lors du portage ou d’une activité de massage. Lorsque l’enfant grandit et chez l’adulte, on propose différents exercices en fonction de son âge. C’est une méthode éducative, qui demande la participation de la personne.

Une séance d’IMP peut suffire. Parfois, un accompagnement sur plusieurs séances est nécessaire. Les séances sont toujours suivies d’une période de 4 à 6 semaines d’exercices à accomplir seul ou en famille (5 minutes par jour environ) pour que le corps enregistre les mouvements volontaires et aide les réflexes qui n’avaient pas été intégrés plus tôt.

Que peut apporter l’IMP à un enfant en situation de handicap ?

Cette méthode est vivement conseillée pour les enfants en situation de handicap, notamment les troubles fonctionnels de type DYS (dyslexie, dyspraxie, …), les TDA (troubles de l’attention) ou certains troubles envahissants du développement comme l’autisme.

En effet, l’intégration des réflexes permet de décupler les capacités motrices et, ainsi, d’aider le corps à se structurer pour être en meilleure connexion avec le cerveau, et agir de manière plus volontaire.

Pour finir, quelle est la formation des accompagnants en IMP ?

La formation est composée de sept modules de quatre jours chacun, soit un total de 200 heures de formation.

Comprendre les mouvements d’une personne, quel que soit son âge, permet une compréhension plus complète de ce qu’elle est réellement, et de pouvoir apporter une meilleure prise en charge des personnes dont certaines difficultés restent sans solution.



L’équipe atouKIDS, avec Dorothée Béthune, infirmière DE, consultante en périnatalité, Angers.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

"Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice "

09/09/2020

"Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice "

Mariama Bouibed, aujourd'hui Infirmière-Puéricultrice et formatrice, nous présente son premier livre ("Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice"), à destination des futurs parents, des parents d'enfants de moins de trois ans et de toute personne en contact avec des nourrissons.

"Prendre soin de son bébé : transmissions,  astuces et confidences d’une puéricultrice "
Lire l’article

Portrait de Nicolas Ollivier, ostéopathe

09/09/2020

Portrait de Nicolas Ollivier, ostéopathe

L'équipe atouKIDS a rencontré Nicolas Ollivier, ostéopathe en exercice depuis trois ans et enseignant à l’ESO, Ecole Supérieure d’Ostéopathie de Paris.

Portrait de Nicolas Ollivier, ostéopathe
Lire l’article

Laisser un commentaire

Vous êtes un parent ? Une famille ? Une femme enceinte ?