Eve Aboucaya nous présente la "Discipline Positive" de Jane Nelsen.

Eve Aboucaya est coach, formatrice en développement personnel-communication-management, conférencière et auteure aux éditions Marabout. Maman de trois garçons, elle a été formée à la communication non-violente (Marshall Rosenberg) et à la Discipline Positive de Jane Nelsen, en tant que maman puis en tant que facilitatrice (formatrice) parents et enseignants. Elle est membre de l'association Discipline Positive France.

Bonjour Eve, comment définiriez-vous la "Discipline Positive" en quelques mots ?

La Discipline Positive a été élaborée sur la philosophie d'Alfred Adler, psychiatre autrichien de la fin du 20ème siècle. La Discipline Positive fait partie du grand courant des pédagogies alternatives, aux côtés de Montessori ou Steiner, les plus connues.

En tant que telle, c'est une méthode, une boite à outil ; mais c'est surtout un mode de vie, de pensée, une vision long terme de la relation avec l'enfant.


 

Quels sont les principes fondateurs de cette approche ?

En un mot, il s'agit de "respect mutuel". Il s’agit d’adopter une posture intermédiaire, un juste milieu entre la punition et la permission, un équilibre entre fermeté et bienveillance, 1er pilier de la méthode. L'enfant est considéré comme un individu à part entière, avec ses rythmes et ses besoins ; il est égal en droits par rapport à l’adulte mais celui-ci en reste cependant responsable, et se positionne comme un guide, un repère, pour créer une relation de confiance à long terme.  

Le deuxième pilier de la Discipline Positive est l'encouragement, qui permet à l'enfant d'avoir conscience de ses capacités et de ses ressources, de s'auto-évaluer et de se reconnaitre à sa juste valeur. Attention de ne pas confondre "encouragement" et "compliment" qui ne déclenchent pas les mêmes mécanismes chez l’enfant sur le long terme. "Tu peux être fier de toi" (encouragement) va insuffler du courage à l’enfant, le mettre en capacité, là où "je suis fière de toi" (compliment) développera très certainement une dépendance du regard et de l’approbation de l’adulte.  



Le mot "discipline" sous-entend-il "autorité" ?

Revenons à l'essence de ce mot : il vient du latin "discipulus" = élève et "disciplina" = enseignement, action de s'instruire. Comme pour les disciples de Sophocle, c'est l'art de transmettre quelque chose à quelqu'un.

Ce n'est donc pas antinomique avec la notion de positivité : le succès appelle le succès, l'erreur est vue comme une opportunité d'apprentissage.


A qui s'adresse cette méthode ?

Cette méthode peut être mise en œuvre dès la naissance de l'enfant, au moment où la relation avec le parent débute, puisqu’il est d’abord question de communication, et que celle-ci commence dès le premier contact avec notre enfant, même si elle est d'abord non verbale.

 Puis les outils évoluent avec l'âge : dès 4 ans, la palette à outils s’agrandit.

Cette approche de l'éducation peut être utilisée par des parents, mais aussi des enseignants avec leurs élèves, ou des professionnels de la petite enfance en crèche.

Il existe de nombreux ateliers pour se former consultables auprès de l'Association Discipline Positive France, dont je fais partie.

 

Pour conclure, je dirais que la Discipline Positive est une posture de relation à l'enfant. L'objectif, pour tous, est de créer une relation de qualité, à long terme, basée sur le respect mutuel, avec l'enfant.

L'équipe atouKIDS, avec Eve Aboucaya, coach certifiée et formatrice, Paris.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

"Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice "

09/09/2020

"Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice "

Mariama Bouibed, aujourd'hui Infirmière-Puéricultrice et formatrice, nous présente son premier livre ("Prendre soin de son bébé : transmissions, astuces et confidences d’une puéricultrice"), à destination des futurs parents, des parents d'enfants de moins de trois ans et de toute personne en contact avec des nourrissons.

"Prendre soin de son bébé : transmissions,  astuces et confidences d’une puéricultrice "
Lire l’article

Portrait de Nicolas Ollivier, ostéopathe

09/09/2020

Portrait de Nicolas Ollivier, ostéopathe

L'équipe atouKIDS a rencontré Nicolas Ollivier, ostéopathe en exercice depuis trois ans et enseignant à l’ESO, Ecole Supérieure d’Ostéopathie de Paris.

Portrait de Nicolas Ollivier, ostéopathe
Lire l’article

Laisser un commentaire

Vous êtes un parent ? Une famille ? Une femme enceinte ?