La phase du quatre pattes : une étape essentielle au développement de l’enfant

En tant que parent, c’est toujours une fierté de pouvoir annoncer à nos proches que notre bébé commence à se déplacer et marche à quatre pattes ! C’est, en théorie, une étape par laquelle passe tous les enfants. Mais en pratique ce n’est pas le cas et un nombre non négligeable d’enfants la saute ou se déplace autrement, sur les fesses par exemple. Pourtant, cette étape est essentielle pour le développement de l’enfant et pourra expliquer, pendant la scolarité notamment, des différences d’agilité et de coordination que l’on pourra observer entre les enfants. Voyons donc quels sont les avantages à ce que votre bébé apprenne à marcher à quatre pattes.

Article proposé par l’équipe atouKIDS, avec Carole Bloch, coach et thérapeute spécialisée dans le développement affectif, sensoriel et psychomoteur du bébé et du jeune enfant, Bruxelles, Belgique.


Bonjour Carole, quels sont les bienfaits de la marche à quatre pattes ?

J’y vois plusieurs bénéfices.

D’un point de vue physique, ramper permet de stimuler la motricité globale et fine, l’équilibre ou la coordination entre l’œil et la main. Toutes ces compétences seront des alliées fortes pour aider l’enfant dans son quotidien : courir, lancer, bien tenir son crayon, s’habiller rapidement.

Le tonus musculaire et la force des muscles qui seront développés renforceront également la posture et seront une bonne préparation à la marche, prochaine étape à venir.

Par ailleurs, le simple fait de bouger apporte à l’enfant des notions d’espace. Il pourra se cogner ou être bloqué mais il apprendra qu’il y a des obstacles à contourner. Ce sera une première expérience de problèmes à résoudre et de solutions à trouver, qui l’aideront sans aucun doute plus tard.

Enfin, découvrir son environnement, à plus ou moins grande distance, permet de développer la vision. Identifier l’emplacement d’un objet, puis s’en approcher pour s’en saisir, oblige les yeux à travailler pour s’ajuster, et pour se coordonner. Cela aidera par la suite l’enfant pour saisir des objets, recopier ce qui est écrit au tableau, ou, dans sa vie de jeune adulte, à conduire.


Et quels sont les impacts sur le mental du bébé ?

Tout est en lien avec notre cerveau droit, et notre cerveau gauche. Pour fonctionner efficacement, nos deux cerveaux doivent échanger, ce qui n’est pas toujours inné ; nous devons les faire travailler pour que cette communication soit la plus efficace possible.

Ramper est un excellent exercice ! Pour se déplacer à quatre pattes, le bébé doit utiliser ses deux hémisphères, pour se coordonner

L’enfant fait des choix, il décide de sa destination ou de la vitesse à laquelle il veut se déplacer. Il prend des risques, peut échouer, et développe sa confiance en soi quand il réussit. Et surtout il est heureux quand il atteint son but.


Avez-vous quelques conseils à transmettre aux parents pour qu'ils favorisent la marche à quatre pattes chez leur enfant ?

Tout d'abord, laissez-moi vous transmettre le lien d'une vidéo (en anglais) qui vous accompagnera dans la stimulation de la position sur le ventre.

Pour favorisez les déplacements, voici trois idées d’activité à mettre en place avec vos enfants.

  • Favorisez les temps sur le ventre

Les bébés n’apprécient pas toujours cette position mais elle présente de précieux bienfaits comme se préparer à se balancer d’avant en arrière (ce qui permettra ensuite une meilleure sensation lors des mouvements croisés) ou développer le tonus musculaire de la tête et de la nuque. Dans cette position, bébé peut aussi plus facilement attraper des jouets. Si c’est vraiment difficile, accompagnez-le et rassurez-le : allongez-vous à côté de lui, parlez-lui, ou jouez (comme par exemple avec un miroir dans lequel il s’amusera à se regarder).


  • Entourez-le de jouets

Le bébé sera stimulé pour les attraper et ainsi, bouger. Des jouets bruyants seront encore plus attrayants et capteront son attention.

  • Mettez en place des parcours d’obstacles

Des parcours simples au début (avec des oreillers moelleux par exemple ou des coussins), puis de plus en plus complexes. Et vous pouvez vous-même vous mettre à quatre pattes et le poursuivre sur le parcours, un grand moment de complicité et de rires à partager ! Vous pouvez aussi varier les jeux et, quand le quatre pattes en avant est bien maitrisé, l’encourager à se déplacer à quatre pattes en arrière. Cela nécessite des mouvements différents des jambes ou de la tête et fait travailler d’autres muscles.


Vous l’avez compris, la marche à quatre pattes est importante pour le bébé et cette phase l’aidera quand il grandira. N’hésitez donc pas à le stimuler pour renforcer sa motricité.

L’équipe atouKIDS, avec Carole Bloch, coach et thérapeute spécialisée dans le développement affectif, sensoriel et psychomoteur du bébé et du jeune enfant, Bruxelles, Belgique


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Eve Aboucaya nous présente la "Discipline Positive" de Jane Nelsen.

15/09/2020

Eve Aboucaya nous présente la "Discipline Positive" de Jane Nelsen.

Eve Aboucaya est coach, formatrice en développement personnel-communication-management, conférencière et auteure aux éditions Marabout. Maman de trois garçons, elle a été formée à la communication non-violente (Marshall Rosenberg) et à la Discipline Positive de Jane Nelsen, en tant que maman puis en tant que facilitatrice (formatrice) parents et enseignants. Elle est membre de l'association Discipline Positive France.

Eve Aboucaya nous présente la "Discipline Positive" de Jane Nelsen.
Lire l’article

4 conseils pour aider votre enfant de moins de 4 ans à devenir autonome

12/10/2020

4 conseils pour aider votre enfant de moins de 4 ans à devenir autonome

L’autonomie est « la faculté d’agir par soi-même en se donnant ses propres règles de conduite, sa propre loi ». L’autonomie est synonyme de liberté, elle se caractérise par « la capacité de choisir soi-même sans se laisser dominer par certaines tendances naturelles ou collectives, ni se laisser dominer de façon servile par une autorité extérieure ».

4 conseils pour aider votre enfant de moins de 4 ans à devenir autonome
Lire l’article

Laisser un commentaire

Vous êtes un parent ? Une famille ? Une femme enceinte ?