Les bienfaits du yoga prénatal

La grossesse est le préambule d’une merveilleuse aventure mais elle est aussi une aventure à part entière ! 9 mois. 9 mois pour se préparer à accueillir son enfant mais aussi 9 mois de changements physiques et émotionnels pas toujours faciles à accepter ! Dana Louise Raphael, anthropologue américaine, parle dès les années 70 de la matrescence, (contraction des mots maternité et adolescence), telle une période de transition, de transformation à l’instar de l’adolescence !

Pour aider les femmes à vivre au mieux ce « passage », douceur et bienveillance sont indispensables ! L’accompagnement prénatal se décline de différentes façons : haptonomie, sophrologie, chant, massage… Parmi toutes ces aides, le yoga prénatal a entièrement sa place !

Article proposé par Bérénice de Castro, accompagnante parentale certifiée en yoga adapté


Le yoga prénatal, qu’est-ce que c’est ?

Le yoga prénatal peut être assimilé à un sport doux. C’est aussi un allié idéal pour accompagner une préparation douce et sereine à l’accouchement.

Le yoga prénatal met l’accent sur la respiration, des exercices ciblés permettent une augmentation de la capacité respiratoire et la libération d’hormones qui favorisent le bienêtre et la confiance. La future maman est invitée à adopter une respiration ample pour faire circuler l’énergie et favoriser la relaxation.


Réalise-t-on les mêmes postures qu’au yoga de la femme ?

Afin d’éviter toute douleur et inconfort, et sans recherche de performance, la pratique est adaptée. On peut utiliser des coussins, s’appuyer contre un mur pour les postures d’équilibre, s’assoir au sol ou sur une chaise. Les postures et mouvements sont adaptés en fonction des possibilités de chacune ! Il conviendra aussi de respecter quelques contre-indications (grossesse à risque, saignements, antécédents de fausse couche, hypertension…) et de solliciter l’avis du médecin en cas de doute.

De manière générale, mais aussi selon le niveau de pratique du yoga, l’avancement de la grossesse et les recommandations médicales, on évitera les postures inversées, les torsions ou cambrures trop prononcées ainsi que les postures nécessitant d’être allongée sur le ventre (et vers la fin de grossesse les postures sur le dos pour éviter que le poids du ventre ne compresse la veine cave inférieure au risque de provoquer un malaise), on privilégiera les postures en étant debout, assise ou allongée sur le côté. une femme ayant déjà l'habitude de pratiquer pourra continuer en adaptant sa pratique.


Quels sont les bienfaits pendant la grossesse ?

Les bienfaits de la pratique du yoga prénatal sont essentiels pour le bien-être tant physique qu’émotionnel durant la grossesse !

Il permet de soulager les maux liés à la grossesse (tensions musculaires, douleurs dorsales, remontées acides…), d’activer la circulation sanguine ou favoriser la mobilité du bassin, mais également de bien oxygéner le bébé et d’accompagner son développement.

La pratique permet aussi de se détendre et d’apaiser le système nerveux et les éventuelles angoisses. Le femme enceinte peut améliorer la qualité de son sommeil.

Enfin le yoga prénatal favorise le contact et le lien avec bébé et offre à la future maman un sentiment de confiance essentiel en cette période !


A quel stade de la grossesse, peut-on pratiquer ?

Je n'ai pas réellement de réponse à cette question car deux écoles existent. Pour certains le yoga, très doux, est considéré sans risque et peut être pratiqué dès le début de la grossesse ; pour d'autres, il est préférable d’attendre le 4e mois pour pratiquer, dans un principe de précaution, de la même manière que l’on évite les activités en début de grossesse pour limiter le risque de fausse couche.

Chaque situation est différente et on peut faire son propre choix en fonction du déroulement de la grossesse, de son éventuelle pratique préalable du yoga et de son ressenti.

Dans tous les cas, la régularité est la clé pour tirer un maximum de bénéfices de cette activité. Plusieurs fois par mois sont possibles mais tout dépend des besoins et de la situation de chaque femme.


A quoi ressemble une séance de yoga prénatal ?

Une séance se déroule en plusieurs temps :

  • un temps calme de relaxation et d'échauffement doux,
  • des postures (qui favorisent l'ancrage ou la détente ou encore l'ouverture de la cage thoracique pour une meilleure respiration ...),
  • et enfin des exercices de respiration et de relaxation pour une détente totale


Et après la naissance ?

Au-delà de ces 9 mois, après la naissance, le yoga postnatal permettra à maman de s’accorder du temps, se réapproprier son corps, se détendre et accueillir ses émotions suite aux changements hormonaux et de rythme, de sommeil etc …

Maman et Bébé pourront aussi pratiquer ensemble via le Baby Yoga puis le Yoga Kids !


Bérénice de Castro, accompagnante à la parentalité certifiée en yoga adapté


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Grossesse : 5 conseils d’une naturopathe pour accompagner les femmes avant, pendant et après

21/09/2020

Grossesse : 5 conseils d’une naturopathe pour accompagner les femmes avant, pendant et après

La grossesse est un moment très important dans la vie d’une femme, et plus largement dans la vie d’un couple. Il représente un puissant instant de vie, marquant à jamais le passage d’une vie à deux, à une vie de famille

Grossesse : 5 conseils d’une naturopathe pour accompagner les femmes avant, pendant et après
Lire l’article

Laisser un commentaire

Vous êtes un parent ? Une famille ? Une femme enceinte ?