Quel apport pédagogique des comptines et des jeux de doigts ?

Aujourd’hui, les enfants du monde entier chantonnent des comptines, accompagnées ou non de jeux de doigts. Les comptines sont des petites histoires courtes et rythmées, qui peuvent s'utiliser en berceuses. Les jeux de doigts, inventés au 19ème siècle, sont un support privilégié pour la compréhension orale puisque le langage est accompagné de mimes, gestes et actions.

Comptines et jeux de doigts plaisent beaucoup aux enfants ; et sur un mode ludique, elles contribuent à leur épanouissement et permettent de nombreux apprentissages.

Article proposé par l’équipe d’atouKIDS


Pourquoi les comptines et les jeux de doigts subjuguent les enfants ?

Les comptines ont un mode de diction spécifique qui permet de raconter des histoires autrement aux enfants mais de manière simple. Elles sont rythmées ou elles ont une douce mélodie et se situent entre la chanson et la lecture.

Le monde de la comptine est un peu magique, parfois fantastique ou irrationnel, dans lequel tout peut arriver (ce qui plaît aux enfants).

Quant au jeu de doigts il est utile, pour mimer une comptine. Les mains sont les premiers jouets du bébé, alors quand les mains des adultes s’ouvrent, se ferment, que les doigts bougent, elles fixent l’attention de bébé, qui ne perd pas une miette de ce spectacle.

Par ailleurs, on sait maintenant que le centre de la parole et le centre moteur de la main sont intiment liés. Les jeux de doigts permettent donc à l’enfant d’établir une relation directe entre ce qu’il fait, ce qu’il dit et ce qu’il pense. C’est pourquoi, plus grand, l’enfant s’identifie aux personnages que représentent ses doigts, et s’en démarque en racontant leur histoire.

Quelques règles à respecter : il faut d'abord effectuer les gestes sur soi avant de proposer à l'enfant de participer, surtout avec les tout-petits, (par exemple : la caresse de la main ou la petite bête qui monte). Par ailleurs, il est important d'observer les réactions de l'enfant et de ne pas le mettre mal à l'aise s'il n'a pas envie de participer. Pour tirer tous les bénéfices d'un temps de comptines / jeux de doigts, cela doit être un moment bienveillant, calme et respectueux.


Quels sont les apports pédagogiques d’une comptine ou d’un jeu de doigt ?

Les comptines et les jeux de doigts sont un support très riche de nombreux apprentissages. Cela favorise par exemple :

• Le développement du vocabulaire et l'apprentissage de la langue

La comptine est une petite merveille phonétique et syntaxique. Elle véhicule les sons et les tournures. En chantant des comptines, l’enfant acquiert des savoirs grammaticaux et comprend les règles de communication, et ce, bien avant de les apprendre de façon plus formelle à l’école. La richesse des comptines favorise l’apprentissage du vocabulaire et aide l’enfant à une meilleure articulation. Elles ancrent de manière ludique le langage dans le cerveau du bébé.

• Le développement de la motricité fine et globale

Avec les jeux de doigts l’enfant, développe sa motricité fine et l’habileté de ses mains et de ses doigts. De plus, il gagne en tonus musculaire. Avec les comptines, on travaille la gestuelle et la coordination des gestes dans l’espace. Et avec les paroles, l'enfant prend conscience de son schéma corporel en désignant et en nommant différentes parties de son corps.

Acquisition du rythme

Le rythme et la mélodie sont propres à chaque langue. Comptines et jeux de doigts contribuent à l’éveil musical de l’enfant.

• Travail de la mémoire et de la concentration

L’enfant affine son écoute pour saisir les nuances des sons. Les jeux de doigt qui sont généralement très courts permettent de concentrer l’attention du tout-petit. Les comptines ont souvent des paroles assez simples ce qui permet à l’enfant de les retenir facilement.

• Apprentissage des mathématiques

On raconte, on compte et décompte. Par exemple : « 1,2,3, nous irons au bois » ou « Il était 5 dans le nid et le petit dit ».

Découverte du monde

Par les nombreuses allusions historiques, géographiques, sociales … qu’elles contiennent, les comptines permettent de satisfaire l’énorme curiosité et la grande envie d’apprendre des enfants.

Renforcement de la sécurité affective

Il y a des comptines dites de « sécurité affective ». « Bateau sur l’eau » est un très bon exemple. L’enfant sur les genoux se balance d’avant en arrière jusqu’à se laisser tomber la tête en bas. L’adulte le ramène vers lui et le cajole. Ainsi, il instaure une relation de confiance, mais aussi, le plaisir des retrouvailles après la séparation.

Ou la comptine « Un mur se bâtit ». L’adulte, tout au long de cette chanson, met ses mains l’une sur l’autre pour imager un mur qui à la fin se détruit. Cela fait référence au disparaitre et réapparaitre. Ces jeux ont un sens pour l’enfant, faire disparaitre les mains derrière le dos, amène l’enfant à mieux vivre la séparation avec ses parents, en étant rassuré. Les mains reviennent, les parents aussi !




Où les comptines puisent-elles leurs sources ?

En prenant le temps d’écouter nos comptines, on se rend compte qu’elle véhicule des messages rassurants, humoristiques ou quelquefois dramatisants.

• Souvent, les comptines pour enfants sont en réalité des clins d’œil aux adultes

Les comptines ont été créées à l’époque où le « peuple » se réunissait autour d’un bon feu de bois pour amuser les adultes avant d’amuser les enfants. Elles sont chantées de génération en génération, avec un vocabulaire que nous n'utilisons plus. Quelques exemples :

- J’ai du « bon tabac dans ma tabatière », n’est pas une initiation à fumer la cigarette car dans le temps, le tabac on le chiquait.

- « Bonjour ma cousine », est l’histoire de cousins qui fricotent !

- « Au clair de la lune », le passage « car dans sa cuisine, on bat le briquet », veut dire « faire l’amour ».

- « Frère jacques » en argot veut dire « zizi ».

- « Il pleut il pleut bergère », la bergère est Marie Antoinette, «la pluie, l’orage » est le peuple en colère, « la lumière » est la guillotine.

• D'autres font référence à des morceaux de musique classique

Ainsi, « les petits poissons dans l’eau » c’est du Mozart !!

• Certaines comptines permettent de mettre un cadre ou rappeler les règles de vie en société

Certaines chansons, comme « pomme de reinette » sont là pour mettre un cadre aux pulsions de l’enfant. C’est à travers cette chanson que l’enfant va avoir un sentiment de transgression, car « on n’a pas le droit de taper ».

A l’accueil du matin, lors du temps chanson pratiqué dans un grand nombre de crèches, la comptine « j’ai un nom, un prénom » est notre manière à nous adulte d’accueillir l’enfant dans notre société.

Certaines comptines n’ont … aucun sens

Comme « Amstragram pic et pic et Colégramme ! » Tout le monde la connait et c’est le plaisir du son que l’on recherche.

Les comptines dites « sauteuses » sont aussi chantées pour une bonne raison, la chanson « a dada sur mon bidet », l’enfant qui saute sur les genoux, était en réalité pour les enfants gardés en nourrices et qui par ce gestuel, aidait l’enfant à faire son rot.

L’enfant lui perçoit les intonations et les sons que veut bien lui transmettre l’adulte. La compréhension des mots est accessoire.


Quelques livres et CD pour vos enfants

  • "Poésies, comptines et chansons pour tous les jours" (1 livre + 1 CD audio)
  • "Petits pouces dans la farine" (livre audio) : un livre de cuisine pour les 3-4 ans avec 16 comptines gourmandes
  • "A l'ombre de l'olivier : 30 comptines des pays du Maghreb"
  • "Comptines et berceuses du Baobab" : une sélection de comptines et berceuses les plus représentatives de l'Afrique noire, de la Cote-d'Ivoire au Rwanda, dans la diversité des langues (lingala, wolof, bambara, peul, sango...)
  • "75 Chansons Comptines et Jeux de Doigts"
  • "Tangonino"
  • "Petites comptines à mimer"
  • "Mille et une Souris Vertes"
  • "80 Comptines à mimer et jeux de doigts"(CD). Attention, les comptines sont quelquefois raccourcies.

A travers ces jeux simples, l’enfant s’émerveille, s’éveille et apprend de manière ludique, n’hésitez donc pas à créer régulièrement des moments de partage après un change, au moment de l’habillage ou déshabillage, avant une sieste, au moment du coucher, pour l’apaiser… ainsi vous créez des souvenirs avec lui qu’il transmettra à son tour quand il sera grand !


L'équipe atouKIDS


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Recette et activités de pâte à sel

09/09/2020

Recette et activités de pâte à sel

Comme avec de la pâte à modeler, l’activité de modelage de pâte à sel séduit les enfants … même les plus grands. Alors même si vous avez l’impression qu’elle manque d’originalité n’hésitez pas à la proposer à votre enfant car elle stimulera sa créativité. Cependant, du fait du sel qu’elle contient, la pâte à sel est réservée aux enfants de deux ans et plus, qui seront moins tentés de la mettre à la bouche car avant cet âge-là l’enfant à tendance à tout porter à la bouche pour découvrir l’objet. Voici donc une recette et quelques astuces pour fabriquer, colorer ou parfumer, et conserver votre pâte à sel à la maison.

Recette et activités de pâte à sel
Lire l’article

Réussir la fabrication de votre liquide à bulles !

10/09/2020

Réussir la fabrication de votre liquide à bulles !

Tous les enfants adorent les bulles de savon ! Et c’est une animation très prisée des bébés notamment, qui s’émerveillent de voir ces sphères irisées voler dans l’air avant d’éclater.

Réussir la fabrication de votre liquide à bulles !
Lire l’article

Laisser un commentaire

Vous êtes un parent ? Une famille ? Une femme enceinte ?